mercredi 25 novembre 2009

Inversement proportionnel

Désolé,
Bonsoir,
Je vous en prie,
C'est très aimable,
Excusez-moi,
Pardon madame,
Bonjour,
Je vous en prie monsieur,
Merci,
Mademoiselle je vous prie de m'excuser,
C'est gentil à vous,
Bonne soirée,
S'il vous plaît,
Bonsoir,
Pourriez-vous, si ça ne vous dérange pas,
Auriez-vous l'obligeance de...,
Je vous souhaite une bonne journée,

etc.

etc.

Comme dirait l'autre : "Politesse infinie, sentiment zéro"

5 commentaires:

Mon Massir a dit…

c'est quand même mieux que politesse zéro et sentiments zéro!

coeos a dit…

tout ces mots peuvent être dits en l'espace de 3/4 étages dans un ascenseur! C'est la politesse de l'ascenseur !

Roumi a dit…

Salut. Bon déjà je dirai que le sentiment peut être positif, négatif... ou neutre. On n'est pas obligé de connaître les gens et de les apprécier pour leur dire "désolé" si on leur marche sur les pieds dans le métro ou laisser passer une personne inconnue devant au passage d'une porte en lui disant "je vous en prie".
Personnellement je fais tout cela spontanément et cela ne me cause aucun cas de conscience. Autre chose qui me frappe ; c'est que souvent des gens viennent vers moi pour me demander leur chemin et je pourrais très bien suivre cette logique de l'inversement proportionnel en leur disant "je ne sais pas" puisque ce sont des inconnus que je ne reverrai jamais ; au contraire je trouve qu'il y a quelque chose de noble à consacrer du temps et de la gentillesse aux inconnus et je vais parfois même jusqu'à accompagner les gens là où ils doivent aller ; quand j'ai le temps, pourquoi pas. On sent si les gens ont besoin ou non de quelqu'un pour les rassurer, les guider... ou si quelques mots d'explication sont suffisants. C'est totalement gratuit, sans ambigüité, on le sait d'avance. alors les mots ne sont pas rien même s'ils reposent sur des contacts éphémères. Ils créent du lien social et donnent de la considération à chacun. Et même au boulot, on peut utiliser ces formules sans que cela soit forcément hypocrites. Et on peut dire que ces mots sont aussi une sorte de tampon, de temporisation de l'ego et de notre rapport parfois agressif aux autres. La question n'est finalement pas de savoir si c'est inversement proportionnel mais si l'on peut s'en passer au bureau, dans la rue, auprès des voisins, ... et si on ne peut pas y mettre malgré tout un peu de son âme.

MAD-DM a dit…

Bonsoir ! :)

Tous ces mots sont essentiels et la politesse est la première marque de respect que l'on peut montrer à autrui.

Il ne s'agit pas de s'aimer les uns les autres (utopie religieuse) mais de se respecter.

Dire "bonjour", c'est dire à l'autre qu'on l'a vu, qu'il n'est pas un fantôme mais un humain, dire "s'il-vous-plaît" sous-entend que l'on prend en compte sa liberté "merci" que rien ne nous est du. Etc.

Sur ce bonne soirée, et au plaisir de te lire et de te saluer :))

Celui qui marche sur l'eau a dit…

Lorsque Milan kundera a reçu un courrier d'une Française avec les mots "veuillez accepter mes sentiments les plus distingués", il était fou de joie: une femme a des sentiments distingués pour lui!
le pauvre!