mercredi 6 janvier 2010

Faut-il être amoureux pour se sentir heureux ?

Être amoureux, c'est souffrir de l'absence de l'autre. C'est être dans la passion, donc être forcément dépossédé d'une partie de soi-même. Être tout le temps en manque.
Et je ne vous parle pas du cortège des sentiments empoisonnés qui accompagnent en général ce sentiment d'amour : jalousie, rivalité, possessivité...
Ne pas être amoureux, c'est peut-être un bon moyen pour devenir heureux. Un moyen efficace de vivre l'instant et d'en profiter. Il faut vivre le désir avec espoir, et vivre le plaisir sans tension.

10 commentaires:

Khaldoun a dit…

vive la liberté !!!

illusions a dit…

Peut on effacer ce sentiment s'il s'est installé sans nous prévenir?????????

ART.ticuler a dit…

Faut-il être heureux pour se sentir amoureux?
voila la bonne question ;-)

anonyme a dit…

Etre amoureux est différent d'être passionné. La passion est un sentiment extrême, qui entraine effectivement la possessivité. On peut être passionné d'une personne, d'une cause... alors on n'est plus conscient de la limite entre soi et l'objet de la passion. L'objet de la passion est souvent idéalisé, cristallisé.
L'amour est différent, plus sain, on connait les défauts de l'autre et on les aime, on accepte la distance, on accepte les limites.
Etre amoureux peut apporter une part de bonheur oui, parce que le désir ne dure pas, il est changeant.
Mais évedemment, tout dépend du choix que l'on fait, on peut être heureux en choisissant le plaisir qui se renouvelle, ou être heureux en choisissant l'amour stable et rassurant. Dans les deux cas, il y a un prix à payer..

coeos a dit…

oui! l'amour: seule force réellement capable de faire aimer la vie à un homme raisonnable (parce qu'elle l'aura vidé de l'intérieur pour reporter toute son attention vers l'extérieur, sinon un homme qui réfléchit se trouvera confronté à lui même tot ou tard). Seul, la vie est longue et dure, à deux, elle est supportabl :)

Roumi a dit…

Ben moi je ne suis pas trop malheureux... mais je ne suis pas heureux de ne pas être amoureux et aimé. Si on sait gérer ses sentiments avec un brin de sagesse, on est loin de sombrer dans les excès dont tu parles et qui sont extrêmes. Ceci dit, on a tous eu de mauvaises expériences dans ce domaine... mais de là à généraliser, ce n'est sans doute pas nécessaire. :)

Amelie Poulain a dit…

“Qu'est-ce que je serai heureux si j'étais heureux” Woody Allen ...
Etre heureux n'a rien avoir avec le fait d'être amoureux, être amoureux est une phase qui peut eventuellement rendre heureux, c'est une relation cause à effet qui s'estompe avec le temps. Etre heureux c'est "aimer" tout court...

MAD-DM a dit…

Bah alors si je suis ta définition, je n'ai jamais été amoureuse. La distance ne me gêne pas, je ne suis pas jalouse, etc. C'est grave ?

Ex-blonde a dit…

@Mad: non m'dame, tu es la femme parfaite:))

Bent Tounes a dit…

"Être tout le temps en manque." c'est synonyme de dépendance. L'amour n'est autre qu'une dépendance. Toute dépendance finit par devenir désastreuse quoi qu'on croit la contrôler... avez vous entendu parler d'une dépendance contrôlable... foutaise.
Pour se sentir heureux il faut être satisfait avant tout. L'amour est rarement source de bonheur, comme la drogue, un bonheur temporaire.