lundi 11 mai 2009

Une histoire d’horreurs

"Contrairement à ce que les gens pensent, le XXème siècle n’a pas été particulièrement sanguinaire. Les guerres ont fait 100 millions de morts. Ça c’est un chiffre généralement admis. Ajoutez 10 millions pour le goulag russe. Les camps chinois, on ne saura probablement jamais mais disons, 20 millions. Et bein ça nous fait 130, 135 millions de morts. C’est pas très impressionnant.

Si on pense qu’au XVIème siècle, les espagnols et les portugais ont réussi sans chambres à gaz ni bombes à faire disparaître 150 millions d’indiens d’Amérique latine. C’est du travail ça ma sœur, 150 millions de personnes, à la hache ! Vous savez qu’ils avaient l’appui de votre Église, mais c’est quand même du bon travail. A un tel point qu’en Amérique du Nord, les hollandais les anglais les français, éventuellement les américains s’en sont inspirés et ils en ont égorgés 50 millions à leur tour. 200 millions de morts au total. Le plus grand massacre de l’Histoire de l’humanité ça s’est passé ici… là… autour de nous. Et pas le moindre petit musée d’holocauste.

L’Histoire de l’humanité ma sœur, c’est une histoire d’horreurs."


Extrait d'une scène de "Les invasions barbares", film canadien.



1 commentaire:

3alai a dit…

C'est un très bon film, d'autant plus que le sujet des massacres des populations autochtones est tabou au Québec...