jeudi 21 mai 2009

Les religions et l'intolérance - les solutions

Et voilà la solution du précédent quizz ! Moralité : Toutes les religions prônent l'intolérance !

Question 1 :

A- Mais si malheur arrive, tu paieras vie pour vie, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, brûlure pour brûlure, blessure pour blessure, meurtrissure pour meurtrissure. Judaïsme (Exode 21,23-25)

B- Celui qui n'est pas avec moi est contre moi. Christianisme (Luc XI, 23)

C- Ne soyez pas les premiers à saluer les juifs ou les chrétiens. Si vous croisez l’un d’eux, forcez-les à emprunter la partie la plus étroite du chemin. Islam (Hadith, Sahih Muslim)

Question 2 :

A- Dieu n'aime pas les transgresseurs. Tuez-les partout où vous les rencontrerez. Islam (Coran 2.191)

B- Répandre le sang des impies est un sacrifice agréable à dieu. Judaïsme (Talmud, Ialkut Simoni 245c)

C- Ce n'est pas la paix que je suis venu apporter mais le glaive. Oui je suis venu séparer le fils de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère. On aura pour ennemis les gens de sa maison. Christianisme (Matthieu 10, 34-36)

Question 3 :

A- Il livrera leurs rois entre tes mains, tu feras disparaître leur nom de sous le ciel, aucun ne tiendra devant toi, jusqu’à ce que tu les aies exterminés. Judaïsme (Deutéronome 7, 23 et 24)

B- Quand à ces gens qui me haïssent et n'ont pas voulu que je règne sur eux, amenez-les ici et massacrez-les en ma présence. Christianisme (Luc 19,27)

C- Quand vous rencontrez les infidèles, tuez-les jusqu'a en faire un grand carnage, et serrez les entraves des captifs que vous aurez faits. Islam (Coran, XLVII-4)

3 commentaires:

leopard a dit…

En tant que musulman je vais seulement répondre aux énoncés concernant l’islam.

1. « Ne soyez pas les premiers à saluer les juifs ou les chrétiens. Si vous croisez l’un d’eux, forcez-les à emprunter la partie la plus étroite du chemin. »

Ceci est une tradition prophétique. Ne connaissant pas le degré de véracité de cette tradition et –au cas ou elle serait vraie- du contexte dans lequel elle a été rapportée, je me contenterai de dire qu’elle est contraire au comportement que le Prophète avait à l’encontre des chrétiens et des juifs. Il suffit à titre d’exemple de se référer à l’histoire de son voisin juif.


Dieu n'aime pas les transgresseurs. Tuez-les partout où vous les rencontrerez.
2. Encore un amalgame ENORME. Je m’explique :
Voici les deux versets complets en arabe et leurs traduction en français

وَقَاتِلُواْ فِي سَبِيلِ اللّهِ الَّذِينَ يُقَاتِلُونَكُمْ وَلاَ تَعْتَدُواْ إِنَّ اللّهَ لاَ يُحِبِّ الْمُعْتَدِينَ
2.190. Combattez dans la Voie de Dieu ceux qui vous combattent, sans jamais outrepasser les limites permises, car Dieu n’aime pas ceux qui les transgressent.

وَاقْتُلُوهُمْ حَيْثُ ثَقِفْتُمُوهُمْ وَأَخْرِجُوهُم مِّنْ حَيْثُ أَخْرَجُوكُمْ وَالْفِتْنَةُ أَشَدُّ مِنَ الْقَتْلِ وَلاَ تُقَاتِلُوهُمْ عِندَ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ حَتَّى يُقَاتِلُوكُمْ فِيهِ فَإِن قَاتَلُوكُمْ فَاقْتُلُوهُمْ كَذَلِكَ جَزَاء الْكَافِرِينَ

2.191. Tuez-les partout où vous les trouvez et chassez-les d’où ils vous ont chassés, car la subversion est pire que le meurtre. Ne les combattez pas, cependant, auprès de la Mosquée sacrée, à moins qu’ils ne vous y attaquent les premiers. Dans ce cas, n’hésitez pas à les tuer. Ce sera la juste récompense des infidèles.


Il est très clair que Dieu dans le premier verset exhorte les musulmans à « combattre » eux qui les combattent. Le droit naturel de tout peuple ou communauté à se défendre. Ensuite, Il appelle les musulmans à ne pas transgresser les limites et rappelles qu’Il n’aime pas les transgresseurs.

Ensuite le deuxième verset s’intéressent à ceux qui on commencé les hostilités, c'est-à-dire ceux qui combattent les musulmans. Dans ce verset Dieu donne sa permission pour tuer –tout en respectant les règles et les limite de la guerre bien sûr- les agresseurs.

On voit très bien comment ses deux verset ont été découpés et enlevés de leurs contexte pour donner un sens tout à fait différent. J'espère qu'il n' y a pas de mauvaises intentions derrière mais si je doute fort qu'il n'y en a pas :-)



3.

فَإِذا لَقِيتُمُ الَّذِينَ كَفَرُوا فَضَرْبَ الرِّقَابِ حَتَّى إِذَا أَثْخَنتُمُوهُمْ فَشُدُّوا الْوَثَاقَ فَإِمَّا مَنّاً بَعْدُ وَإِمَّا فِدَاء حَتَّى تَضَعَ الْحَرْبُ أَوْزَارَهَا ذَلِكَ وَلَوْ يَشَاءُ اللَّهُ لَانتَصَرَ مِنْهُمْ وَلَكِن لِّيَبْلُوَ بَعْضَكُم بِبَعْضٍ وَالَّذِينَ قُتِلُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ فَلَن يُضِلَّ أَعْمَالَهُمْ
47.4. Quand vous êtes en guerre avec les impies, passez-les au fil de l’épée jusqu’à leur reddition. Enchaînez alors les prisonniers que vous pourrez ensuite libérer gracieusement ou contre rançon quand la guerre aura pris fin. Tel est l’ordre de Dieu qui, s’Il voulait, les réduirait Lui-même à l’impuissance, mais Il tient à vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués pour la Cause de Dieu, Il ne rendra jamais vaines leurs actions,



Il s’agit encore de versets de “guerre” s’appliquant dans le contexte précis du droit de défense.

nasr a dit…

Etant depuis le départ contre cette démarche de citation de textes religieux, sortis de leur contexte historique et social, je ne peux que douter de la qualité de ce post et de son utilité.
Je m'explique :
1) Il ne faut pas être un expert pour savoir qu'un texte religieux a une large marge d'interprétation, et que le contexte historique est l'un des éléments de réponse "scientifique" aux propos portés dans de tels textes.
2) Sortir une phrase de son contexte, est en général une pratique très dangereuse, surtout quand celle-ci est accompagnée d'une traduction incorrecte. L'exemple de
وَقَاتِلُواْ فِي سَبِيلِ اللّهِ الَّذِينَ يُقَاتِلُونَكُمْ وَلاَ تَعْتَدُواْ إِنَّ اللّهَ لاَ يُحِبِّ الْمُعْتَدِينَ
me choque, franchement. Traduire en exprimant exactement le sens contraire du texte, c'est une grave erreur.

Je ne porte la cause ni de Mohamed, ni de Jesus ni de Moïse; j'exige un minimum de rigueur dans une démarche aussi maladroite.
Je me permets d"exiger" car je considère que les écrits de ce blog sont d'une qualité rare et exceptionnelle.
A vous.

leopard a dit…

yonsor dinek ya nsoura :-)