jeudi 23 juillet 2009

Polyamour

Appelons ça comme on veut : relation libre, polyamour, amour libre, amours multiples...

L'essentiel c'est ça : une relation d'amour non-exclusif, qui bannit la jalousie, favorise le respect et la liberté de chacun.

Et figurez-vous, ça existe ! (voir article wikipedia)

Finis les rêves de Prince Charmant, de la Belle au Bois Dormant et autres conneries avec lesquelles on nous a gavés.

Chassez de vous la jalousie, qui constitue peut-être le sentiment humain le plus nocif et le plus destructeur pour les relations de tous genres. Apprenez à aimer et à être aimé sans limites, sans restrictions par plusieurs personnes au même temps (qui le savent et qui ne le vivent pas mal, c'est ça le truc !!).

C'est un idéal auquel on pourrait tous aspirer (enfin, ceux qui veulent quoi !).

Reste une question que mon ami Ayech m'a posé : pourquoi la sélection naturelle n'a pas éliminé la jalousie ?

Moi je ne sais pas. Mais y a plein de trucs dans l'être humain que la sélection naturelle n'a pas éliminé alors qu'ils ne servent strictement à rien !

6 commentaires:

Mad Djerba a dit…

Amour ou amours, le souci c'est qu'effectivement beaucoup pensent qu'aimer c'est posséder...

خـمـيّـس بـانـدي a dit…

" Savoir aimer
[...]
Sans rien attendre en retour,
Ni égard, ni grand amour,
[...]
Et s'en aller "

Roumi a dit…

@Mani : je ne connaissais pas ce terme de "polyamour" ; j'ai lu un peu en travers la page wikipedia qui en parle.
Le paradoxe c'est que le polyamour devrait s'affranchir de certains concepts... mais c'est aussi un concept avec ses définitions, exclusions, ... on retombe dans les travers habituels du classement et de la norme sociale.

La question de la jalousie est distincte. Les relations libres, le polyamour, ... renvoient à une problématique qui confronte l'éthique personnelle et la norme sociale. La jalousie en revanche est strictement d'ordre privé ; on peut être jaloux indistinctement de la nature du lien et de sa reconnaissance sociale, y compris avec des gens qui n'ont aucun lien personnel avec nous.

La relation d'amour non-exclusif ne bannit pas la jalousie mais certaines formes de jalousie sans que cela soit absolu.

L'article de Wikipedia souligne aussi la difficulté de s'accorder autour du concept du polyamour ; l'écart de point de vue constitue le meilleur terreau de la jalousie.

Le principe est donc sans doute séduisant sur le papier mais son application concrète laisse franchement à désirer. J'entends un certain nombre de personnes autour de moi vanter les mérites de l'amour libre ; le fait est qu'au bout de quelques temps, il ne reste souvent rien de ces merveilleuses relations sinon de l'amertume et parfois même une franche souffrance.

La réalité fait que bien souvent les gens qui multiplient leurs centres d'intérêts se dispersent, s'éloignent, ... Il suffit déjà de voir comment les gens gèrent leurs amitiés : on ne donne pas à tous la même chose. De même, il est souvent question de négligence dans l'amitié, certains étant manifestement peu doués pour accompagner au quotidien leurs amis. Ce principe est transposable pour l'amour qui n'est rien d'autre qu'une déclinaison de l'amitié. Prétendre comme certains théoriciens du polyamour que l'on pourrait multiplier en amour les sources d'attention sans en négliger aucune, respecter une forme d'équilibre, ... c'est assez illusoire. Beaucoup passent leur temps à se demander s'ils sont bien avec une personne précise, s'ils ne seraient pas mieux avec une autre, ...

Etre aimé par plusieurs personnes et aimer plusieurs personnes, cela s'appelle justement l'amitié ; c'est une gamme de sentiments très variables qui relèvent de l'amour au sens large du terme ; on y retrouve l'attachement sentimental, la tendresse, l'attention, ... Le polyamour c'est l'amitié ! Dans la mesure où nous avons déjà de multiples histoires sentimentales, liens d'amour variés avec nos proches, le polyamour en tant que concept novateur ne peut renvoyer strictement qu'à la dimension sexuelle, à la revendication de la multiplicité des partenaires dans ce domaine.

On veut jouir sans entraves ! Tant que l'on n'est pas dans le sexuel concret, il n'y a pas de problème et on peut donner généreusement de son attention à plusieurs personnes. Maintenant le fait de multiplier les partenaires sexuels pose diverses questions et il reste tout aussi idéal de se consacrer à une personne dans le domaine de l'amour, au sens le plus réduit du terme. C'est une façon des plus efficaces de préserver ce qu'on a sans se disperser, sans se perdre de vue comme on le voit si souvent finalement chez les gens qui invoquent cette liberté. C'est amusant de voir aussi comment cette revendication de la multiplicité des partenaires se développe en même temps que celle du droit à l'enfant, y compris pour ceux qui ne peuvent en avoir pour de multiples raisons. On va se retrouver avec des enfants qui ne sauront pas qui sont leurs parents, ceux-ci s'adonnant au polyamour ! C'est paradoxal car ce qui a motivé le développement de normes sociales autour de la sexualité c'est le besoin de clarté autour de la reproduction humaine, la filiation et donc la réalisation relative du fantasme d'éternité à travers la descendance. On serait ainsi prêt à détruire plus ou moins les normes qui nous rassuraient de l'une des questions les plus cruciales ! C'est courageux... !

le mec qui s'emmerde a dit…

ayech aurait dabord du se poser cette question:
pourquoi la selection naturelle n'a-t-elle pas éliminé la connerie.

Polyamour-Québec a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Polyamour-Québec a dit…

Le polyamour ne prétend pas régler toutes les questions et être la solution absolue aux différents problèmes relationnels.

Ce n'est pas non plus un passeport pour la sexualité ouverte comme se veut l'échangisme.

Ce sont plutôt des liens d'amour durables et francs entre plusieurs personnes. Certes ce n'est pas donné à tous, mais pour certains ça fonctionne à merveille.

Dans mon cas personnel, je suis en relation avec ma conjointe depuis neuf ans et dans une seconde relation depuis cinq ans.

Je vous invite à visiter le forum de discussion de l'association québécoise des polyamoureux. Que le polyamour vous plaise ou non, prenez part aux discussions et donnez votre opinion.

Au plaisir de vous lire sur le forum sous peu.

http://www.polyamour-quebec.ca