dimanche 7 septembre 2008

Le centre de la Terre

Ces derniers jours j'ai découvert que certains propagent l'idée selon laquelle la Mecque serait le centre de la Terre ! Reste à définir le mot "centre", car centre de la Terre, moi je voyais ça plutôt à l'intérieur de la Terre, pas à sa surface !!!

Mais bon, sondons un peu le sens caché de cette affirmation, il est possible que nous n'ayons pas tout compris du premier coup. Le centre de la Terre veut peut-être dire : le centre de la surface de la Terre.

Ah oui d'accord.

Récapitulons ce que l'on sait sur notre planète bleue :

La Terre a une forme sphérique imparfaite puisque aplatie sur les pôles. Elle n'a donc pas de centre à sa surface mais à l'intérieur. La Terre est comparable à une sphère qui tourne, donc elle a un axe et un plan médian. Le plan médian coupe la terre selon une ligne (un cercle) qu'on appelle "équateur". L'axe de rotation est une droite qui coupe la surface de la sphère aux pôles, et ce sont là les seuls points singuliers de la Terre.

Quand j'ai regardé le globe terrestre la dernière fois, la Mecque n'était ni au pôle nord, ni au pôle sud, ni même sur l'équateur.

Bon, qu'est-ce qu'on fait ?

Ah si ! Y a quelqu'un qui nous dit : le centre de la Terre veut dire : le centre de la Terre ferme. Je cite un commentaire de Islam_Ayeh :


"Au départ les 5 continents formaient un bloc compact puis ils ont commencé à s'éloigner. La Mecque était au centre de cette surface terrestre et continue à l'être."


OK, d'accord. Essayons comme ça.

Monsieur insinue-t-il que la plaque arabique (sur laquelle se trouve la Mecque) ne bouge pas ?

Bizarre ! Parce que justement cette plaque bouge tout comme toutes les autres, comme le montre le tableau suivant :


Source du tableau ici.

A moins que vous plantiez un piquet dans le sol et que vous dites : je veux mesurer le mouvement des plaques par rapport à ce point. Évidemment vous allez voir toutes les plaques bouger, mais la plaque sur laquelle vous vous tenez debout ne bougera pas. Votre repère est en fait relatif. Le même résultat se produit si vous vous tenez debout sur n'importe quelle autre plaque.

Bon, je pense qu'on a assez rigolé ainsi. On se demande parfois si on nous prend pour des cons. La réponse est évidente : oui, on nous prend pour des cons !

9 commentaires:

khayati a dit…

Bonne démonstration car logique...
Mais "les croyants" n'ont pas de boussole logique... C'est la foi qui les guide...
Deux discours...Deux visions...
Les chrétiens disaient au Moyen Age : "la terre est plate et jérisalem est en son centre"... Ils ont dépassé cette géométrie euclydienne...
Mais nous y arrivons...

komingtone a dit…

Cela ne fait pas rire, bien au contraire :((
http://tnkhanouff.hautetfort.com/

Roumi a dit…

Effectivement le centre de la terre est plutôt quelque part au dessous de nous ! Je ne pensais pas qu'on cherchait encore à le placer à la surface de la Terre, ce qui nous ramène plutôt à la notion surannée d'une Terre circulaire et plane !

Il serait plus judicieux de parler du centre du monde bien que, en vérité, ce soit plus des motivations idéologiques que scientifiques qui justifient ce type de recherches.

En fait ce cas relève plutôt d'une étude de géographie historique puisque la logique qui conduit à placer la Mecque au centre du monde n'est que la dernière manifestation d'un phénomène bien connu et qui consiste à concevoir le monde autour d'un centre choisi arbitrairement.

C'est ainsi que les Grecs situaient le centre du monde à Delphes où la légende dit que deux aigles, partis des extrémités du monde sur ordre de Zeus, s'étaient rejoints. Ce point fut matérialisé par une pierre conique appelée "omphalos" : le "nombril"... du monde ! Une conception unilatérale des Grecs qui faisait peu de cas des terres peuplées par les non-Grecs, considérés comme des "Barbares".

Plus tard les Romains avaient aménagé sur le forum romain un autre nombril, celui de la ville de Rome. Rome devenant le centre d'un vaste empire, ce nombril prenait une dimension plus importante encore. De même, il y avait sur le forum romain une borne appelée "Milliaire d'Or" à partir de laquelle on comptait les distances routières. Pour les Romains encore, leur centre du monde est une vision unilatérale. Les Romains ayant des visées impérialistes, Rome est en prime le centre symbolique d'un espace théoriquement appelé à s'étendre de manière illimité.

La capitale de l'empire se dédoublant à la fin de l'antiquité, une borne répondant à la même fonction fut installée à Constantinople, capitale romaine d'Orient avant d'être celle de l'empire byzantin.

Certaines cartes chrétiennes médiévales ou modernes plaçaient Jérusalem en leur centre ; certains cartes musulmanes des mêmes périodes plaçaient La Mecque en leur centre. Le tout symbolisant la suprématie d'une religion sur les autres.

La cartographie plus récente n'a pas échappé non plus à ce type de logique ; il suffit par exemple de comparer les cartes du monde publiées dans un atlas français ou un atlas américain. Les points de vue adoptés et les projections employées sont souvent différents d'un continent à un autre et même d'un pays à un autre.

Tout cela relève de conventions ; ce sont des représentations arbitraires du monde qui nous entoure selon les connaissances géographiques et les techniques cartographiques d'une époque donnée, selon des concepts culturels ou religieux, selon l'idéologie politique également. Le tout contribue à valoriser voire à affirmer la suprématie d'une réalité au détriment des autres. On est donc très loin de la mystique pseudo-scientifique du centre !

citoyen a dit…

n'est-il pas plus utile de chercher le centre de l'ignorance?

Le Loup des Steppes a dit…

Et supposons que la Mecque est bien le centre de la terre...ça change quoi? ça prouve quoi?
Absolument Rien!

Ghoul a dit…

Quand quelqu'un est en train de sombrer, il s'accrocherait à n'importe quoi, même si c'est poids mort qui l'entrainerait encore plus vers sa chute.

C'est le cas de arabes avec la religion islamique.

islam_ayeh a dit…

Akahaw! walletchi molta9a annabbara ??

J'étais sûr que j'allais être compris au 1er degré! Je sais très bien que toutes les plaques bougent! mais t'as oublié de parler de vecteurs de mouvement! il s'agit pas de voir seulement le vitesse de déplacement mais aussi la direction de ce déplacement! mel lekher, le déplacement de plaque arabique fait que même avec le déplacement des autres plaques, la Mecque reste bien centrée..

Je paris que ceux qui sont venus faire vite l'éloge de ta démonstration ne savent même pas ce que c'est qu'un repère relatif ou un repère absolu ni même la notion de référentiel (merci Einstein au passage...) Eh oui les gars! même si le soleil tourne autour du centre de la galaxie, il nous paraît figé au foyer de la trajectoire elliptique de la terre..

Mani, je sais que tu m'as compris! pas sûr pour ennabbara! en tout cas, comme d'habitude, enkabchou fel 7keyat elfergha et on laisse tomber l'essentiel! Je n'ai jamais dit que le fait que la Mecque soit au centre de la terre ferme est un des piliers de l'islam et qu'il faut absolument y croire.. c'était une sorte de clin d'oeil et il se peut que ça soit une erreur...
donc arrêter d'en faire une polémique pour rien...

Mani l'Africain a dit…

@ Islem_aya : peux-tu, stp, nous démontrer par un calcul ce que tu viens de dire ? un schéma serait aussi le bienvenue.

Au passage moi je crois que ça tiens pas la route ton idée, mais ton que t'as pas donné de démonstration, je peux pas la réfuter.

PS : pas besoin d'einstein pour parler de repère relatif.

Mani l'Africain a dit…

@ khayati, roumi, komingtone, citoyen, loup des steppes, ghoul : merci et bienvenue à vous !