mercredi 9 juillet 2008

Maintenant qu'elle est libre

Maintenant qu'elle est libre, je peux partir tranquillo en vacances, sur une des ces îles lointaines, à deux pas de gosses qui crèvent la dalle. Mais c'est pas grave, puisqu'elle est libre.

Maintenant qu'elle est libre je peux regarder les JO sur mon écran plasma HDI dernier cri, que j'ai acheté à la fnac grâce à mes points de fidélité. Mais... je peux aussi éteindre ma télé et reprendre une activité normale, puisqu'elle est -enfin !- libre.

Maintenant qu'elle est libre je peux aussi inviter Jennifer, ma voisine, à boire un verre chez moi. Elle m'enverra balader, sûrement, tout comme la dernière fois. Mais peu importe, puisqu'elle est libre !

En tout cas ce qui est sûr c'est que je peux faire du shopping la conscience tranquille, maintenant qu'elle est libre. Je peux m'acheter le portable de mes rêves. Je peux profiter des soldes, passer des heures à faire la queue devant la caisse. L'important c'est qu'elle soit libre, 'comprenez, tout le reste est superflu.

Je peux aussi faire grève, puis râler contre la grève des agents de métro. Je peux demander plus de pouvoir d'achat, réclamer mes droits, insulter Sarko puis voter à droite. L'important c'est que je n'ai plus à crier : LIBEREZ-LA !!!! Je n'ai plus à signer des pétitions, à marcher dans des manifs ni à exprimer mon indignation. Tout cela est fini ! C'est derrière nous. Elle est libre ! 'rendez compte !?

Eh merde ! Dites-moi pas que c'est vrai... Quoi ? 'Faut le libérer lui aussi ? C'est rebelotte... Merde merde et merde ! Il s'appelle comment déjà ? Sha... quoi ? Shalit ?

LIBEREZ-LE !

2 commentaires:

Azwaw soumendil awragh أزواو سومنديل آوراغ a dit…

Bien inspiré, l'ami! remarque comme elle est libre on peut aussi très bien écrire ce qu'on veut...

Sosso a dit…

à tes souhaits !